TGFH

Les meilleurs ingrédients pour brasser votre bière depuis votre salon !

Faire sa propre bière est un rêve qui paraît inaccessible pour les amateurs de cette boisson mousseuse. Que ce soit juste pour le plaisir ou pour fonder votre propre marque de bière artisanale, notez que c’est une activité accessible à tout le monde. Le plus dur, ce sera d’attendre la dégustation qui n’aura lieu qu’après quelques semaines. Pour garantir la réussite de votre première expérience, il faut choisir les meilleurs ingrédients. Nous vous donnons des conseils pour vous aider à réussir à brasser votre propre bière depuis votre salon.

Brasser votre propre bière, un jeu d’enfant !

Faire sa première bière maison peut être impressionnant, notamment face aux différents outils à utiliser. Or, c’est une activité qui est à la portée de tous, même si vous n’avez pas de connaissances particulières sur le sujet. Pour vos premières expériences, il est conseillé d’utiliser un kit de brassage. Vous allez pouvoir vous familiariser avec les outils et les étapes de la fabrication.

Les kits de brassage contiennent tout ce qu’il faut pour la fabrication d’une bière brassée. En général, le kit comprend un barboteur, une eau de fermentation haute, un robinet, un fourquet, une capsuleuse et des capsules, un goupillon et un stérilisant. Vous n’avez plus qu’à acheter vos propres ingrédients et apporter votre touche personnelle pour donner des saveurs particulières à votre bière.

houblon bière, kit de brassage bière

La base de la bière : trouvez le meilleur houblon

Le houblon est un ingrédient essentiel à la fabrication de la bière. Il s’agit d’une plante grimpante dont le fruit est utilisé pour donner ce goût amer à la bière, en équilibrant le sucre des céréales. Grâce à ses arômes fruités et floraux, il permet aussi de parfumer la boisson. Vous disposez de trois possibilités pour choisir le houblon dans la bière, vous le retrouverez sous forme d’inflorescence complète (cônes), en pellets ou en format liquide.

Notez que le format du houblon choisi n’a pas véritablement d’incidence sur le goût et l’arôme de votre bière. Il est conseillé d’essayer différentes variétés de houblon pour trouver celles qui vous plaisent le plus. Si vous choisissez les cônes de houblon, vous devez les plonger dans le moût dans une chaussette de houblonnage, ce qui rend son utilisation plus pratique, contrairement au houblon en pellets. En effet, ces derniers ont tendance à être difficiles à récupérer, car ils se désintègrent dans le moût.

Le houblon en pellets peut aussi boucher la pompe de recirculation de la cuve de brassage. En revanche, le houblon en pellets se dilue parfaitement dans le moût pour aromatiser la bière dans les meilleures conditions. Enfin, vous pouvez utiliser de l’extrait de houblon. Comme il s’agit d’un extrait en forme liquide, il est plus facile à utiliser et ne génère pas de résidus. Le principal inconvénient de ce format, c’est que les variétés proposées sont beaucoup plus limitées.

Sélectionnez soigneusement les malts pour votre bière

C’est le malt qui donne à la bière sa couleur, sa mousse, sa texture et son goût, d’où sa grande importance. Il apporte aussi le sucre qui sera transformé en alcool par la levure. Notez que les malts d’orge sont les plus utilisés pour fabriquer la bière. Le choix du malt de base dépend essentiellement du type de bière que vous voulez créer. Ainsi, vous devez opter pour le malt Pilsen si vous voulez fabriquer une bière de fermentation basse. Il se distingue par sa couleur très claire. Avec ce malt, vous allez avoir une bière avec des notes de céréales.

Quant au malt Vienna, il est connu pour la couleur plus dorée qu’il donne à la bière. Si vous choisissez ce type de malt, vous aurez un goût malté et sucré. Par ailleurs, il y a la bière Pils, Pilsner ou Pale Ale fabriquée avec un malt dont la teinte est beaucoup plus foncée et qui a une saveur bien plus prononcée. Si vous voulez faire des bières à fermentation haute, c’est le malt que vous devez choisir. Comme l’extraction de sucre se fait plus facilement avec le malt Pils, il est idéal pour les débutants. Enfin, il y a le malt Munich clair ou foncé. Si vous choisissez le malt clair, vous allez avoir une bière aux saveurs biscuitées. En revanche, avec du malt Munich foncé, vous obtiendrez des saveurs de pain grillé.

Quelle levure utiliser pour fabriquer votre bière ?

La levure est un autre ingrédient essentiel à la création de votre boisson. Elle est indispensable pour une étape importante de la fabrication de la bière, à savoir la fermentation. En effet, c’est à ce stade que les sucres contenus dans les malts seront transformés en alcool et en CO2. C’est la levure qui est responsable de cette transformation. En général, deux types de levures sont utilisés pour la fabrication de la bière, à savoir les levures à Ales et les levures à Lager.

Les levures à Ales sont aussi appelées levures à fermentation haute, car elles ont tendance à monter à la surface du moût une fois la fermentation terminée. Elles vont fermenter à une température généralement comprise entre 15 et 20 °C. Après la fermentation, la levure va donner à la bière un caractère plus parfumé et fruité. Par contre, les levures à Lager ou bière de fermentation basse vont fermenter à une température comprise entre 9 et 11 °C. La bière sera moins fruitée. Comme la levure a des saveurs plus neutres, celles des malts et du houblon seront beaucoup plus prononcées.

meilleurs ingrédients brassage bière

Les épices à ajouter pour une bière au goût unique

Une fois tous ces ingrédients de base réunis, vous avez la possibilité d’improviser. En effet, vous pouvez ajouter des épices à votre bière pour lui donner un goût unique. Pour une bonne bière artisanale, savoureuse et goûteuse, vous pouvez utiliser une épice aromatique ou piquante. Attention toutefois, elle doit être ajoutée en petite quantité pour ne pas couvrir les arômes et les saveurs des malts, des levures et des houblons. En général, les fabricants de bières artisanales utilisent des graines de coriandre, de la cannelle, du poivre noir ou encore des écorces d’orange pour aromatiser leurs boissons.

Afin de libérer les composés aromatiques des épices choisies, vous pouvez soit les moudre (pour les graines), soit les hacher avec des ciseaux pour les feuilles ou encore les broyer. Pour éviter que les arômes s’évaporent, préparez vos épices juste avant de les verser dans le mélange. Notez que les épices peuvent être ajoutées à différents moments du brassage de la bière. Pour les arômes difficiles à libérer, vous devez les verser à ébullition (graines). Notez cependant que les feuilles ne supportent pas l’ébullition et les arômes peuvent changer à haute température.

Articles recommandés