TGFH

Comment servir l’authentique rosette de Lyon ?

La rosette de Lyon est une spécialité française issue d’une tradition campagnarde de charcuterie domestique. Comme la viande de porc utilisée est de qualité, elle est fortement appréciée pour son goût inimitable. Elle peut être servie en apéritif, en entrée ou pour accompagner des plateaux de fromages et différents plats. Toutefois, il est recommandé de l’associer uniquement avec certains fromages et des vins particuliers.

L’origine et le processus de fabrication de la rosette de Lyon

Vous comptez acheter de la rosette de Lyon afin d’impressionner vos invités avec une spécialité culinaire française ? Vous avez le choix entre vous rendre dans une charcuterie artisanale et passer commande en ligne. Quoi qu’il en soit, découvrez l’origine de ce type de saucisson, afin d’impressionner davantage vos convives.

La véritable rosette de Lyon est une saucisse artisanale originaire du Beaujolais, bien que sa fabrication dépasse largement cette région. Elle doit son nom à la couleur rose du boyau dans lequel elle est embossée : le fuseau. Il s’agit de la partie de l’intestin du porc qui se termine par l’anus. La rosette était consommée traditionnellement lors de festivités telles que les mariages, les baptêmes et les communions.

Concrètement, la rosette de Lyon est un long saucisson sec de viandes de porc nobles telles que l’épaule, la poitrine et le jambon. Ces viandes sont minutieusement triées afin d’enlever les nerfs, ce qui rend la texture du saucisson à la fois ferme et moelleuse. Puis, elles sont présalées, ce qui assure leur conservation jusqu’à l’embossage et permet la maturation de la viande.

Elles sont ensuite embossées dans un boyau naturel à la forme particulière, car son diamètre se rétrécit progressivement de 9 à 5 cm. Il est préalablement dégraissé à la main afin que le produit puisse sécher efficacement et que le goût de boyaux ne soit pas trop prononcé. Le saucisson est mis dans un filet puis étuvé, ce qui marque le commencement de la fermentation. Il est séché lentement durant une période de deux à six mois afin de permettre aux arômes de se développer. Il doit être conservé à l’air ambiant.

La rosette : une charcuterie idéale pour l’apéritif et l’entrée

Si vous souhaitez servir quelque chose d’original, autre que les charcuteries traditionnelles comme le jambon, pensez à la rosette. Ce saucisson sec de viande de porc se démarque par ses tranches plus fines et son goût un peu plus doux. Afin d’obtenir ces fines tranches, nous vous conseillons d’utiliser un couteau ou une trancheuse. Avant toute dégustation, il est aussi important de retirer la peau blanche qui entoure chaque tranche de rosette.

Voici quelques idées de recettes que nous expliquerons ci-dessous, si vous souhaitez consommer la rosette en apéritif ou en entrée :

  • canapés à la tomme de Savoie et à la rosette de Lyon (parfait pour un apéritif),
  • bruschetta au leerdammer, rosette, jambon et crudités (idéal pour un apéritif dînatoire),
  • salade rosette, tomates et fromage de chèvre frais (parfait comme entrée avant le dîner),
  • mini-cakes de rosette et d’emmental (adaptés à un apéritif original),
  • aumônières de rosette au fromage en salade (salade composée à consommer en entrée).

Vous l’aurez compris, la rosette peut être présentée seule ou mélangée avec d’autres produits, en entrée comme en apéritif.

La rosette de Lyon : parfaite pour compléter des plateaux de fromages

Assortir un fromage et un saucisson n’est pas chose facile, notamment au niveau du goût. Tout se joue au niveau de l’équilibre : si le fromage est fort, privilégiez un saucisson plus doux, et inversement. Avec le chorizo, le salami et le figatellu, la rosette de Lyon fait partie des saucissons secs classiques. Ces charcuteries sont faciles à associer avec du fromage en raison de leur douceur. Parmi les fromages les plus utilisés, on peut citer :

  • le comté (fromage de lait cru de vache),
  • le gruyère (fromage à pâte pressée cuite),
  • le Saint-Nectaire (fromage fermier à base de lait de vache cru),
  • le gouda (fromage fort en provenance de Hollande).

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de réaliser des tranches très fines lors de la découpe de votre rosette. Une tranche trop épaisse risque d’avoir un goût trop prononcé et de gâcher l’esthétique du plateau de fromages.

rosette de lyon et plateau fromage

Quelques recettes avec la rosette de Lyon

Voici quelques idées de recettes à préparer, que vous souhaitiez déguster la rosette de Lyon lors de l’apéritif, de l’entrée, du déjeuner ou du dîner.

Bruschettas au leerdammer, jambon, rosette et crudités

Il vous faut :

  • 20 tranches de baguette grillées,
  • 10 tranches de rosette,
  • 20 rondelles de tomate cerise,
  • 20 rondelles de mini concombre.

Vous avez aussi besoin de 15 tranches de jambon blanc, de 3 grandes tranches de leerdammer, de 20 rondelles de cornichon et de beurre. Ces ingrédients suffisent à préparer 20 bruschettas.

Commencez par découper 20 rectangles de jambon blanc de la même largeur que le pain. Ensuite, divisez les tranches de rosette de Lyon en deux. Puis, tartinez les tranches de baguette de beurre. Enfin, disposez sur chaque bruschetta une rondelle de tomate cerise, un rectangle de fromage leerdammer, une rondelle de concombre et un morceau de jambon roulé. Terminez par la demi-tranche de rosette et piquez le tout avec un cure-dent, ainsi qu’un morceau de cornichon.

Canapés à la tomme de Savoie et à la rosette de Lyon

Si vous souhaitez préparer une vingtaine de canapés, il vous faut 100 g de tomate de Savoie et 100 g de beurre. Il faut également des tranches de rosette de Lyon, une cuillère à soupe de crème fraîche, une vingtaine de canapés, du sel et du poivre.

Commencez par écroûter le fromage, puis râpez-le. Ensuite, mélangez-le avec du beurre et la crème fraîche. Salez légèrement, puis poivrez. Tartinez largement les canapés avec cette préparation et déposez au centre une tranche de rosette de Lyon.

Salade de rosette, fromage de chèvre frais et tomates

Cette recette peut être servie en guise d’entrée ou de plat, selon vos préférences. Pour deux à quatre personnes, vous avez besoin d’une salade, de trois tomates et de basilic ou du persil frais. Rajoutez à cela 150 g de fromage de chèvre frais, 100 g de chiffonnade de rosette de Lyon et 14 olives noires. Afin de réaliser la sauce, rassemblez du sel, du poivre et trois c. à s. d’huile d’olive. Il vous faut également deux c. à s. de jus de citron et une cuillère à café de moutarde.

Lavez les feuilles de salade, essorez-les et déposez-les sur les plats de service, de façon à former un lit sur lequel placer les autres ingrédients. Lavez les tomates, essuyez-les et coupez-les en cinq. Placez-les harmonieusement sur le pourtour des assiettes. Coupez la bûche de fromage en demi-rondelles et intercalez-les avec les tomates.

Pliez les tranches de chiffonnade de rosette de Lyon de manière à former des fleurs, puis disposez-les au milieu des plats. Ajoutez les olives. Ciselez par-dessus le basilic ou le persil. Dans un bol, mélangez les ingrédients de la sauce et arrosez les salades avec. Servez aussitôt.

Gâteau de pommes de terre, reblochon et rosette

Si vous avez un moule de 20 cm de diamètre, voici les ingrédients qu’il vous faut afin de préparer ce gâteau salé :

  • 800 g de pommes de terre,
  • 12 tranches de rosette de Lyon,
  • 250 g de reblochon,
  • 20 cl de crème fraîche fluide,
  • 1 cube de bouillon de volaille,
  • 1 œuf.

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles. Faites-les cuire cinq minutes dans une casserole, sans oublier d’ajouter le cube de bouillon. Égouttez-les délicatement de manière à ne pas les casser. Disposez une couche de pommes de terre au fond du moule et recouvrez de tranches de reblochon. Répartissez 6 tranches de rosette de Lyon et recouvrez de pommes de terre. Mettez le reste du reblochon et de la rosette. Ensuite, recouvrez du reste de pommes de terre.

Dans un saladier, fouettez l’œuf avec la crème fraîche et versez le tout sur les pommes de terre. Enfournez 1 h à 180 °C. Ensuite, laissez tiédir avant de démouler. Pour ce faire, retournez le moule sur un plat. Servez aussitôt avec une salade verte.

Quiche provençale à la rosette de Lyon

Afin de préparer une quiche pour 6 personnes, il vous faut 80 g de concentré de tomates, 3 œufs et 12 tranches de rosette. Vous avez aussi besoin de 20 cl de crème fraîche épaisse, d’une pâte feuilletée, de 15 olives noires dénoyautées, de poivre, de sel et d’origan.

Préchauffez le four à 180 °C. Déroulez la pâte feuilletée sur le moule et placez par-dessus les tranches de rosette. Coupez les olives en rondelles. Dans un bol, mélangez la crème fraîche, les œufs, une c. à s. d’origan, le concentré de tomate, le sel et le poivre. Puis, ajoutez les olives. Ensuite, étalez ce mélange sur les rosettes et enfournez pendant 25 min.

saucisson rosette de lyon

Les meilleurs vins pour accompagner votre rosette

Traditionnellement, il convient de combiner la rosette de Lyon avec des vins du terroir. Les plus appréciés sont le vin rosé, le vin rouge et le vin sec. Vous pouvez essayer un Côte-de-Brouilly rouge, un Beaujolais rouge ou encore un Côte-de-Nuits-Villages.

N’hésitez pas non plus à servir du Beaujolais nouveau rouge, du Chiroubles rouge, du Coteaux-du-Lyonnais rouge ou du Fleurie rouge. Parmi les vins rosés, privilégiez le Ventoux rosé, le Grignan-les-Adhémar nouveau rosé ou le Côtes du Rhône Villages rosé.

Articles recommandés